Octobre 2021

Octobre 20212024-01-13T03:30:07+00:00

La Covid-19 et le «virus de la faim»

Il est déjà trop tard. L’actuelle pandémie est en train de tuer dans l’oeuf le grand rêve de l’ONU d’éradiquer la faim sur la planète d’ici 2030. Au moins 800 millions de personnes dans le monde ont le ventre vide ou mal rempli, c’est près de 20 % de plus qu’au début de la Covid-19 et des dizaines de milliers meurent chaque jour des retombées économiques et sociales du virus.

Municipales: le réseau cyclable en tête

Les deux candidats principaux à la mairie de Montréal, la mairesse sortante, Valérie Plante, et l’ex-maire Denis Coderre, multiplient les annonces depuis cet été. Parmi les sujets clés de leur plateforme électorale respective, figure le réseau des pistes cyclables de l’île, qu’on ne peut dissocier des déplacements en automobile et à pied. 

Raoult, le populisme scientifique

Même s’il promet une nième surprise pour l’automne, l’étoile du tristement célèbre microbiologiste de Marseille est définitivement en fin de vie.  La dernière condamnation du comité d’éthique du Centre national de la recherche scientifique (CNRS) qui a qualifié les dérives du professeur Didier Raoult de « populisme scientifique » sonne le glas d’une saga dont la pandémie actuelle se serait bien passée.

Afghanistan : le difficile mea culpa

• D’octobre 2001 à mars 2014, 159 soldats canadiens sont morts en Afghanistan. Même si Stephen Harper a décidé d’arrêter les frais sept ans avant le retrait final des Américains, le retour des talibans au pouvoir est également notre fiasco. Les libéraux puis les conservateurs prétendaient reconstruire l’Afghanistan, mais est-ce vraiment ce pour quoi sont morts ces 159 Canadiens ?

Hémon, Going My Way

Quoi de mieux, en guise d’évocation, que l’irremplaçable souvenir qui demeure. Car enfin, tout allait s’amorcer par un monument, dont l’inauguration fit débat : premier hommage public jamais rendu à Louis Hémon, une stèle fut offerte par les membres de la Société des Arts, Sciences et Lettres, de Québec,en 1919, à peine six ans après la disparition tragique de son auteur. Coût réel de l’entreprise : 800 $. Mais enfin, que dire de l’homme, qui n’ait encore jamais été livré ?

Par |Culture|0 Commentaire

Montée du populisme : la dynamique canadienne

mai 2024|0 Commentaire

Le Québec et le Canada n’ont pas échappé à la vague populiste qui a traversé la plupart des démocraties libérales au cours des dernières décennies. La méfiance envers les élites dirigeantes jugées corrompues et la promesse d’une reprise du pouvoir par le peuple ont trouvé ici comme ailleurs un terreau fertile. Mais le discours est ici plus nuancé, moins dans les extrêmes qu’aux États-Unis, au Brésil, en Hongrie ou en France où les Donald Trump, Jair Bolsonaro, Viktor Orbán, Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon naviguent dans des registres plus radicaux. Il n’y a pas de parti d’extrême droite ou d’extrême gauche au Canada.

Le mot en P… pour tourisme

mai 2024|0 Commentaire

On évoque souvent la notion de « démocratisation » du tourisme par laquelle le voyage, non plus réservé à une élite richissime et privilégiée comme ce le fut longtemps, est maintenant enveloppé d’une aura d’accessibilité tous azimuts pour l’ensemble du peuple. À tel point que des humanistes comme le psychologue Maslow s’accordent pour le placer au rang de besoin dans la pyramide des satisfactions chez l’humain. L’offre s’étant ainsi multipliée devant la demande pressante des clientèles, une concurrence féroce s’est installée, avec comme résultats une poussée des tarifs vers le bas et, du même coup, une explosion des services proposés. Un passeport pour le plus grand nombre. Extrapolons vers une sorte de populisme dictant la crainte d’une invasion de son espace vital, voire la menace de « l’autre ».

Taxer, c’est gouverner

mai 2024|0 Commentaire

On exige toujours plus de l’État. Le vieillissement de la population, les changements climatiques, les élèves en difficulté, le logement abordable, les transports collectifs, l’entretien de nos infrastructures délabrées ou la sécurité des citoyens et des frontières: tout cela sollicite davantage le Trésor public. Le déficit anticipé de Québec est de l’ordre de 10 milliards, celui d’Ottawa, quatre fois plus, pour l’année en cours. Québec ne veut augmenter ni taxes, ni impôts, sans pour autant recourir à l’austérité, mais la faible croissance prévue ne peut combler l’écart à elle seule. Que faire?

Souvenirs d’Israël

mai 2024|0 Commentaire

Tous les journalistes, qu’ils l’avouent ou non, ont une grille d’analyse personnelle, fruit de leur expérience et de leur histoire. Il n’existe aucun œil pur qui puisse analyser « objectivement » les attaques terroristes contre Israël en octobre dernier ni les souffrances des 2,4 millions de Palestiniens parqués dans les ruines du ghetto de Gaza. Le choix de ce qui constitue ou non un fait digne de mention est déjà un a priori. Je ressens donc aujourd’hui le besoin de déclarer ma propre lorgnette à la douane médiatique.

Vous avez dit ligne rouge ?

mai 2024|0 Commentaire

C’est sans doute la métaphore la plus utilisée en relations internationales. On la doit à Calouste Gulbenkian. Sur une carte, avec un crayon rouge, le milliardaire arménien traça sans la moindre hésitation la zone exclusive d’exploitation pétrolière dans les pays arabes du défunt Empire ottoman. C’était le 31 juillet 1928. La « red line agreement » entra rapidement dans la diplomatie mondiale.

Aller en haut