Daniel Raunet

Daniel Raunet2023-08-13T00:16:49+00:00

Daniel Raunet a fait presque toute sa carrière journalistique à la radio (1976 à 2011). Correspondant parlementaire de « Broadcast News French » (futur NTR) au Parlement fédéral, puis, à Radio-Canada, reporter local à Vancouver et correspondant national dans l’Ouest canadien des émissions Présent. Il est revenu définitivement au Québec au début des années 90 dans des émissions d’affaires publiques (Les Affaires et la Vie, Dimanche-Magazine, les Actualités, Desautels) et enfin, au nouveau millénaire, au service des nouvelles nationales radio.

En l’an 2000, il a produit une cinquantaine d’émissions sur la langue française, « Histoire de parler  ». Cette série lui a valu le Prix Raymond-Charrette du Conseil de la langue française du Québec 2001. Daniel Raunet est aussi l’auteur de deux ouvrages : « Without surrender, without consent, a history of the Nishga land claims », Douglas&McIntyre, Vancouver, 1984, et « Monique Bégin-Entretiens », Collection Trajectoires, les Éditions du Boréal, Montréal, 2016.

Articles de Daniel Raunet

mai 2024

Souvenirs d’Israël

Par |mai 2024|International|

Tous les journalistes, qu’ils l’avouent ou non, ont une grille d’analyse personnelle, fruit de leur expérience et de leur histoire. Il n’existe aucun œil pur qui puisse analyser « objectivement » les attaques terroristes contre Israël en octobre dernier ni les souffrances des 2,4 millions de Palestiniens parqués dans les ruines du ghetto de Gaza. Le choix de ce qui constitue ou non un fait digne de mention est déjà un a priori. Je ressens donc aujourd’hui le besoin de déclarer ma propre lorgnette à la douane médiatique.

avril 2024

Haïti — pays mafieux

Par |avril 2024|International|

Le 11 mars dernier, la CARICOM (15 pays des Caraïbes) avait donné 24 heures à un Conseil présidentiel transitoire créé par leurs soins pour choisir un Premier ministre intérimaire. Avec l’approbation du « Core Group », c’est-à-dire des États-Unis, du Canada, de la France, de l’Allemagne, de l’Espagne et du Brésil. Un mois plus tard, les élites se sont entendues sur le choix de sept des leurs… qui auront tous les pouvoirs… qui choisiront un nouveau premier ministre… qui, lui,  organisera des élections dans les deux ans (il n’y en a pas eu depuis 2016)… qui sécurisera le pays… qui rédigera un plan de relance économique et humanitaire… qui… qui… Mais en attendant, Haïti est toujours sans gouvernement réel alors que les gangsters font la loi.

mars 2024

Le cul-de-sac démographique du populisme ethnique

Par |mars 2024|Canada, International, Québec|

Au Québec, 61 % des répondants à un sondage Léger pensent que le Canada accueille trop d’immigrants. 65 % des Français souhaitent, pour l’ensemble du territoire français, l’abolition du droit du sol, le droit pour toute personne née en France de devenir automatiquement citoyen. Des deux côtés de l’Atlantique, les immigrants servent de boucs émissaires aux angoisses identitaires des nations, mais aussi à la détérioration des services de l’État, sécurité publique, crise du logement, santé, éducation.

février 2024

Qui sont les Houthis du Yémen ?

Par |février 2024|International|

Pour expliquer l’irruption des Houthis du Yémen dans l’actualité internationale, une partie de nos médias se contentent d’invoquer un axe géostratégique chiite manipulé par l’Iran qui va du Hezbollah libanais aux chiites yéménites en passant par le régime du dictateur syrien Bachar el-Assad et les milices irakiennes inféodées à Téhéran. Le ciment de tout cela serait l’appartenance à une religion unique, le chiisme. Faux départ. Il faut déboulonner un mythe, tous ces pays ne partagent pas la même religion.

janvier 2024

La guerre de Gaza et le droit international

Par |janvier 2024|International|

Cet article ne doit pas être interprété comme une exonération du Hamas et du Jihad islamique. Les exactions de leurs miliciens, prises d’otages, massacres de civils, utilisations de boucliers humains, viols et exécutions extrajudiciaires constituent d’incontestables crimes en droit international. La Charte des Nations unies reconnaît « le droit naturel de légitime défense, individuelle ou collective, dans le cas où un membre des Nations Unies est l’objet d’une agression armée »[1]. Israël avait donc parfaitement le droit de répliquer militairement au pogrom du 7 octobre. Cela ne lui permet pas toutefois de faire n’importe quoi.

décembre 2023

Que faire de Gaza ?

Par |décembre 2023|International|

Qu’adviendra-t-il de Gaza en ruine une fois que les Israéliens seront revenus de leur rage et de leur soif de vengeance ? Les leçons de l’histoire ne sont malheureusement pas très prometteuses. En 1947, l’ONU avait prévu la partition de la Palestine britannique en deux États, mais le rejet de la formule autant par les sionistes que par les nations arabes se termine par la victoire totale d’Israël l’année suivante. Pour les Palestiniens, c’est la « Nakba », la catastrophe. Le territoire de Gaza, qui avait été conquis par l’Égypte, devient la terre de refuge des Arabes de toute la région côtière et plus loin. Aux 80 000 habitants d’avant la guerre s’ajoutent plus de 200 000 réfugiés. La misère s’installe, pour longtemps.

novembre 2023

Le Hamas — la carte islamiste d’Israël

Par |novembre 2023|International|

Dans le climat manichéen actuel, peu de médias ont rappelé que, jusqu’à l’éclatement de la guerre le 7 octobre dernier, le gouvernement israélien soutenait indirectement le régime du Hamas à Gaza via l’émirat du Qatar. Depuis son premier mandat il y a treize ans, le premier ministre Benyamin Nétanyahou a toujours parié qu’en permettant un minimum d’approvisionnement et de financement en sous-main, les islamistes ne compromettraient jamais cette manne et s’abstiendraient d’initiatives qui bloqueraient l’amélioration des conditions économiques des Gazaouis.

L’Espagne et la Catalogne tranchent le noeud gordien

Par |novembre 2023|International|

Jeudi 9 novembre, les négociateurs du Parti socialiste espagnol (PSOE) et du parti indépendantiste catalan Junts ont conclu un accord historique qui devrait mettre fin à la guerre des tranchées avec Madrid ainsi qu’à la marche unilatérale à l’indépendance en Catalogne. Cet accord doit permettre sous peu l’investiture à Madrid d’un gouvernement de coalition entre les socialistes et la gauche radicale (parti Sumar) avec le soutien des députés indépendantistes et régionaux de Catalogne, du Pays basque et de la Galice.

octobre 2023

Le mélodrame de l’investiture espagnole

Par |octobre 2023|International|

Petite révolution au Parlement espagnol, les trois langues minoritaires du pays, le basque, le galicien et le catalan ont été utilisés pour la première fois le 19 septembre dernier[1]. Le président du gouvernement sortant, Pedro Sánchez, a livré aux indépendantistes catalans le préalable qu’ils exigeaient à toute négociation sur un appui de leurs 14 députés qui permettrait aux socialistes de franchir la barre fatidique des 176 voix et de rester au pouvoir à Madrid.

septembre 2023

Main basse sur le fond des océans

Par |septembre 2023|Environnement|

Après avoir écumé les stocks mondiaux de poissons, l’humanité se prépare à une nouvelle étape : ratisser les fonds océaniques pour y collecter des métaux précieux. Ce n’est qu’une question de mois, estiment les observateurs avant que l’agence de l’ONU responsable du dossier ne donne le feu vert à une première compagnie minière, The Metals Company (TMT, selon le sigle utilisé au Nasdaq), de

juillet 2023

Les médias russes et la saga Prigojine

Par |juillet 2023|International|

Tentative de coup d’État ou simple lutte de pouvoir au sein de l’armée ? Malgré l’absence de médias véritablement libres, les journalistes et les blogueurs russes sont souvent mieux informés que nos médias occidentaux et ont analysé d’un œil critique les événements rocambolesques du week-end de la Saint-Jean, la marche tragicomique des mercenaires du groupe Wagner vers Moscou, puis la reculade de leur chef Evgueni Prigojine.

Les indépendantistes écossais ébranlés

Par |juillet 2023|International|

Le 11 juin dernier, soit quatre mois après son retrait du poste de première ministre d’Écosse, Nicola Sturgeon a été arrêtée, puis relâchée, dans le cadre d’une enquête qui n’en finit plus sur les finances de son parti. Alors qu’il y a un an, le SNP frisait les 50 % dans les intentions de vote, il a perdu une douzaine de points depuis dans les sondages et son successeur, Humza Yousaf, n’a bénéficié d’aucune lune de miel.

juin 2023

Les retraites municipales ou le « pelletage par en avant »

Par |juin 2023|Québec, Société|

En décembre 2014, les grandes villes du Québec ont reçu un beau cadeau du gouvernement Couillard. Après des décennies d’insouciance, les caisses de retraites des employés municipaux (en grande partie des régimes à prestations déterminées) avaient accumulé des déficits de l’ordre de 2,6 milliards $. Par sa Loi 15, le Québec a permis aux villes d’aller chercher une bonne partie de l’argent manquant dans les poches des cotisants et des retraités sans avoir à négocier quoi que ce soit avec les syndicats, privés du droit de grève sur ce sujet. La remise en cause de la légalité de cette loi par la Cour supérieure en 2020 puis, en mai dernier par la Cour d’appel du Québec, promet des lendemains de veille douloureux au monde municipal.

mai 2023

La petite histoire du voile à travers les siècles

Par |mai 2023|Société|

La Cour d’appel du Québec doit se prononcer sous peu sur la légalité de la Loi 21 sur la laïcité de l’État. Dans l’état actuel des choses, le jugement de la Cour supérieure d’avril 2021, le Québec nage en plein paradoxe. Les femmes musulmanes voilées (car c’est bien d’elles qu’il s’agit essentiellement) n’ont pas le droit d’exercer dans certaines professions, au premier chef dans le réseau d’enseignement francophone, la clause dérogatoire permettant au gouvernement québécois de mettre de côté les Chartes. Par contre, elles peuvent le faire dans les commissions scolaires anglophones, et ce… au nom des droits linguistiques de la minorité anglophone !

avril 2023

Alexandra Szacka — une grande journaliste se confie

Par |avril 2023|Livres|

Avec Je ferai le tour du monde  (Boréal, Montréal, mars 2023), Alexandra Szacka vient de publier une autobiographie qui devrait intéresser tous les aspirants au journalisme international, mais aussi tous ceux qui, dans le public, trouvent que les médias du Québec n’ouvrent pas assez les fenêtres sur le monde extérieur.

mars 2023

février 2023

Le gouffre des infrastructures municipales

Par |février 2023|Québec|

Au Québec, près du quart des réseaux d’adduction d’eau fuient dans le sous-sol. Égouts qui refoulent, nids de poule qui prolifèrent, dépotoirs qui débordent, passerelles qui s’effondrent, digues qui cèdent, béton qui se désintègre, piscines publiques condamnées, eaux usées directement déversées dans le fleuve, quartiers inondés… le délabrement des infrastructures municipales défraie régulièrement les manchettes. Ottawa, Québec et les villes multiplient les initiatives pour retaper tous ces équipements déficients, mais à un rythme insuffisant pour rattraper le retard.

janvier 2023

La gauche radicale, des partis comme les autres

Par |janvier 2023|International, Québec|

Adhérer à Québec solidaire, La France insoumise ou Podemos en Espagne relève d’une même démarche : concilier le désir de changements radicaux exprimés par des mouvements de contestation, « la rue », avec un besoin de résultats tangibles immédiats, la participation à la politique traditionnelle. L’irruption de ces mouvements dans les parlements a bouleversé l’alternance feutrée du bipartisme, mais leur promesse de faire de la politique « autrement » a pris un coup de vieux.

décembre 2022

Veto britannique à un deuxième référendum écossais  

Par |décembre 2022|Québec, Société|

Sans l’accord de Londres, l’Écosse n’aura pas le droit d’organiser de deuxième référendum sur l’indépendance, neuf ans après l’échec d’un premier scrutin sur la même question en 2014. Ainsi vient d'en décider la Cour suprême du Royaume-Uni[1]. Nous avons recueilli les commentaires du constitutionnaliste Daniel Turp, professeur titulaire à la Faculté de droit de l’Université de Montréal et co-fondateur des Intellectuels pour la souveraineté lors du référendum québécois de 1995.

novembre 2022

Ukraine : en attendant le général Hiver

Par |novembre 2022|International|

Le général Hiver sauvera-t-il Vladimir Vladimirovitch Poutine ? Faire geler les Ukrainiens sans électricité, paralyser l’Europe et surtout l’Allemagne sans gaz russe, le maître du Kremlin a dans sa manche des atouts réels qu’on ne saurait ignorer. Pourtant, les nuages s’accumulent…

septembre 2022

La laïcité à la québécoise

Par |septembre 2022|Société|

« L’État du Québec est laïque », proclame l’article 1 de la Loi sur la laïcité de l’État de 2019. Malgré l’interdiction du turban sikh, du foulard islamique ou de la kippa dans les écoles, les tribunaux, la police ou les guichets de la fonction publique, cette Loi 21 n’arrive pas à parfaire l’entreprise de séparation de l’Église et de l’État amorcée par la Révolution tranquille il y a plus de soixante ans.

Turbulences en Irak

Par |septembre 2022|International|

Des émeutiers qui envahissent un Palais présidentiel et qui s’ébattent joyeusement dans la piscine de leurs adversaires, on avait déjà vu pareil spectacle en Ukraine et au Sri Lanka. Le 29 août dernier, c’était au tour de l’Irak de vivre son moment piscine, avec l’irruption des partisans du leader populiste Moqtada al-Sadr dans la « Zone verte », le camp retranché du pouvoir depuis l’invasion américaine de 2003.

août 2022

Profession ? Politicien

Par |août 2022|Québec|

Le 3 octobre, nous serons appelés à renouveler les membres de l’Assemblée nationale, des gens qui, ainsi le veut la théorie, nous représenteront. Pourtant, si on en juge par le résultat des précédentes élections générales, les élus de 2018 sont loin de refléter la réalité de la société québécoise : 27,2 % de femmes députées contre 50,3 % de Québécoises, 84 % de personnes de plus de 40 ans contre 52 % dans la population générale, 79 % de diplômés des universités contre 29 %. Donc, très souvent, des gens qui nous représentent, mais ne nous ressemblent pas.

juillet 2022

juin 2022

mai 2022

Que se passe-t-il au Kremlin ?

Par |mai 2022|International|

Tel le tsar Nicolas II qui, en 1914, s’était fixé comme but la reconquête de Constantinople, l’autocrate actuel du Kremlin voit grand. Dans un article de 2021 sur « L’unité historique des Russes et des Ukrainiens »[1], Vladimir Poutine indiquait que son but ultime était la disparition de l’Ukraine en tant qu’État indépendant.

avril 2022

L’Ukraine, Poutine et l’Histoire

Par |avril 2022|International|

« Les Russes et les Ukrainiens sont un seul peuple »(Vladimir Poutine)[1] Dans un long article sous sa propre plume, le président de la Russie exposait l’an dernier sa vision personnelle de l’histoire de l’Ukraine. Une vision déjà résumée en 2014 lors de l’annexion de la Crimée : « Kiev est la mère de toutes les villes russes »[2]. Vision révisionniste s’il en est.

mars 2022

Les Ukrainiens ne sont pas des Russes

Par |mars 2022|International|

Russophone égale russophile. Telle est l’équation à la base des prétentions de Vladimir Poutine qui, depuis l’écroulement de l’URSS, a toujours rêvé d’une Grande Russie regroupant tous ceux qui parlent sa langue. Cette équation est basée sur un postulat erroné. Les Ukrainiens ne sont pas des Russes, même ceux qui parlent russe.

janvier 2022

Le français, 5e langue mondiale? Hum …

Par |janvier 2022|Culture|

Ça revient périodiquement, notre langue est une des plus grandes du monde, ce serait même la cinquième, 88 pays, 300 millions de francophones, répartis sur cinq continents, etc. Toutes ces affirmations, régulièrement régurgitées par les politiciens et les médias, proviennent de la très officielle Organisation internationale de la Francophonie (OIF) dont le Canada, le Québec et le Nouveau-Brunswick sont membres.

décembre 2021

Ces langues qui refusent de mourir

Par |décembre 2021|Culture|

Il en va des langues comme des espèces, il leur arrive parfois de disparaître. Ainsi, au début du XXe siècle, la langue maternelle de la plupart des Français n’était pas le français, mais plutôt leurs langues régionales. Puis, à partir des années soixante, de plus en plus de parents ont cessé de les transmettre à leurs enfants. L’hécatombe est générale. En 1900 95 % des Alsaciens se déclaraient dialectophones, en 1997, 63 % et en 2012 43 %.

novembre 2021

Le reflux de l’indépendantisme catalan

Par |novembre 2021|International|

Le 22 septembre la Cour fédérale confirmait l'interdiction de séjour de l'ex-président catalan Carles Puigdemont sur le territoire canadien en se rangeant derrière les arguments de l'Espagne qui le poursuit pour « rébellion, sédition, détournement de fonds, prévarication et désobéissance » pour avoir tenu un référendum sur l'indépendance. La position pour le moins peu nuancée du Canada n'a soulevé aucune vague dans les chancelleries, illustrant ainsi l'isolement diplomatique quasi total du gouvernement indépendantiste de la Catalogne sur la scène internationale.

octobre 2021

Afghanistan : le difficile mea culpa

Par |octobre 2021|International|

• D’octobre 2001 à mars 2014, 159 soldats canadiens sont morts en Afghanistan. Même si Stephen Harper a décidé d’arrêter les frais sept ans avant le retrait final des Américains, le retour des talibans au pouvoir est également notre fiasco. Les libéraux puis les conservateurs prétendaient reconstruire l’Afghanistan, mais est-ce vraiment ce pour quoi sont morts ces 159 Canadiens ?

Aller en haut