Daniel Raunet

Daniel Raunet2022-08-03T18:55:38+00:00

Daniel Raunet a fait presque toute sa carrière journalistique à la radio (1976 à 2011). Correspondant parlementaire de « Broadcast News French » (futur NTR) au Parlement fédéral, puis, à Radio-Canada, reporter local à Vancouver et correspondant national dans l’Ouest canadien des émissions Présent. Il est revenu définitivement au Québec au début des années 90 dans des émissions d’affaires publiques (Les Affaires et la Vie, Dimanche-Magazine, les Actualités, Desautels) et enfin, au nouveau millénaire, au service des nouvelles nationales radio.

En l’an 2000, il a produit une cinquantaine d’émissions sur la langue française, « Histoire de parler  ». Cette série lui a valu le Prix Raymond-Charrette du Conseil de la langue française du Québec 2001. Daniel Raunet est aussi l’auteur de deux ouvrages : « Without surrender, without consent, a history of the Nishga land claims », Douglas&McIntyre, Vancouver, 1984, et « Monique Bégin-Entretiens », Collection Trajectoires, les Éditions du Boréal, Montréal, 2016.

Articles de Daniel Raunet

septembre 2022

La laïcité à la québécoise

Par |septembre 2022|Société|

« L’État du Québec est laïque », proclame l’article 1 de la Loi sur la laïcité de l’État de 2019. Malgré l’interdiction du turban sikh, du foulard islamique ou de la kippa dans les écoles, les tribunaux, la police ou les guichets de la fonction publique, cette Loi 21 n’arrive pas à parfaire l’entreprise de séparation de l’Église et de l’État amorcée par la Révolution tranquille il y a plus de soixante ans.

Turbulences en Irak

Par |septembre 2022|International|

Des émeutiers qui envahissent un Palais présidentiel et qui s’ébattent joyeusement dans la piscine de leurs adversaires, on avait déjà vu pareil spectacle en Ukraine et au Sri Lanka. Le 29 août dernier, c’était au tour de l’Irak de vivre son moment piscine, avec l’irruption des partisans du leader populiste Moqtada al-Sadr dans la « Zone verte », le camp retranché du pouvoir depuis l’invasion américaine de 2003.

août 2022

Profession ? Politicien

Par |août 2022|Québec|

Le 3 octobre, nous serons appelés à renouveler les membres de l’Assemblée nationale, des gens qui, ainsi le veut la théorie, nous représenteront. Pourtant, si on en juge par le résultat des précédentes élections générales, les élus de 2018 sont loin de refléter la réalité de la société québécoise : 27,2 % de femmes députées contre 50,3 % de Québécoises, 84 % de personnes de plus de 40 ans contre 52 % dans la population générale, 79 % de diplômés des universités contre 29 %. Donc, très souvent, des gens qui nous représentent, mais ne nous ressemblent pas.

juillet 2022

juin 2022

mai 2022

Que se passe-t-il au Kremlin ?

Par |mai 2022|International|

Tel le tsar Nicolas II qui, en 1914, s’était fixé comme but la reconquête de Constantinople, l’autocrate actuel du Kremlin voit grand. Dans un article de 2021 sur « L’unité historique des Russes et des Ukrainiens »[1], Vladimir Poutine indiquait que son but ultime était la disparition de l’Ukraine en tant qu’État indépendant.

avril 2022

L’Ukraine, Poutine et l’Histoire

Par |avril 2022|International|

« Les Russes et les Ukrainiens sont un seul peuple »(Vladimir Poutine)[1] Dans un long article sous sa propre plume, le président de la Russie exposait l’an dernier sa vision personnelle de l’histoire de l’Ukraine. Une vision déjà résumée en 2014 lors de l’annexion de la Crimée : « Kiev est la mère de toutes les villes russes »[2]. Vision révisionniste s’il en est.

mars 2022

Les Ukrainiens ne sont pas des Russes

Par |mars 2022|International|

Russophone égale russophile. Telle est l’équation à la base des prétentions de Vladimir Poutine qui, depuis l’écroulement de l’URSS, a toujours rêvé d’une Grande Russie regroupant tous ceux qui parlent sa langue. Cette équation est basée sur un postulat erroné. Les Ukrainiens ne sont pas des Russes, même ceux qui parlent russe.

janvier 2022

Le français, 5e langue mondiale? Hum …

Par |janvier 2022|Culture|

Ça revient périodiquement, notre langue est une des plus grandes du monde, ce serait même la cinquième, 88 pays, 300 millions de francophones, répartis sur cinq continents, etc. Toutes ces affirmations, régulièrement régurgitées par les politiciens et les médias, proviennent de la très officielle Organisation internationale de la Francophonie (OIF) dont le Canada, le Québec et le Nouveau-Brunswick sont membres.

décembre 2021

Ces langues qui refusent de mourir

Par |décembre 2021|Culture|

Il en va des langues comme des espèces, il leur arrive parfois de disparaître. Ainsi, au début du XXe siècle, la langue maternelle de la plupart des Français n’était pas le français, mais plutôt leurs langues régionales. Puis, à partir des années soixante, de plus en plus de parents ont cessé de les transmettre à leurs enfants. L’hécatombe est générale. En 1900 95 % des Alsaciens se déclaraient dialectophones, en 1997, 63 % et en 2012 43 %.

novembre 2021

Le reflux de l’indépendantisme catalan

Par |novembre 2021|International|

Le 22 septembre la Cour fédérale confirmait l'interdiction de séjour de l'ex-président catalan Carles Puigdemont sur le territoire canadien en se rangeant derrière les arguments de l'Espagne qui le poursuit pour « rébellion, sédition, détournement de fonds, prévarication et désobéissance » pour avoir tenu un référendum sur l'indépendance. La position pour le moins peu nuancée du Canada n'a soulevé aucune vague dans les chancelleries, illustrant ainsi l'isolement diplomatique quasi total du gouvernement indépendantiste de la Catalogne sur la scène internationale.

octobre 2021

Afghanistan : le difficile mea culpa

Par |octobre 2021|International|

Quoi de mieux, en guise d’évocation, que l’irremplaçable souvenir qui demeure. Car enfin, tout allait s’amorcer par un monument, dont l’inauguration fit débat : premier hommage public jamais rendu à Louis Hémon, une stèle fut offerte par les membres de la Société des Arts, Sciences et Lettres, de Québec,en 1919, à peine six ans après la disparition tragique de son auteur. Coût réel de l’entreprise : 800 $. Mais enfin, que dire de l’homme, qui n’ait encore jamais été livré ?

Aller en haut