Photographies

Photographies2022-11-25T21:07:07+00:00

Conduire, un privilège ou un droit ?

Mariia Legenkovska avait sept ans. Rarement, le Québec ne s’est autant ému du décès d’une enfant. On a plus l’habitude des grands mouvements d’empathie à la suite de crimes crapuleux, comme un enlèvement ou un abus parental, ou encore l’explosion d’un véhicule piégé par une bande de motards. Mais lors d’un accident de la route, c’est sans doute une première. Un accident qu’on qualifie ordinairement de banal, mais qui ne l’a pas été.

Recherche scientifique : le français en chute libre

Affirmer que la publication d’articles scientifiques en français est en perte de vitesse est un euphémisme. Nous assistons à une anglicisation de l’espace de recherche à l’échelle mondiale. C’est la réalité à laquelle les universités québécoises sont confrontées mais c’est vrai aussi et même davantage dans les universités francophones ou bilingues à l’extérieur du Québec.

Trois Amigos, deux solitudes

Sans poncho ni sombrero, le premier ministre Justin Trudeau s’est rendu à Mexico les 9, 10 et 11 janvier où il été accueilli par le président Andrés Manuel López Obrador (AMLO). Le 10e Sommet des leaders nord-américains s’est conclu sans rapprochement particulier entre le Canada et le Mexique, hormis la signature d’un protocole d’entente portant sur les droits des peuples autochtones. Après un tête-à-tête d’un quart d’heure, suivi d’une réunion entre des équipes ministérielles des pays co-présidée par les deux chefs de gouvernements, M. Trudeau est reparti pour le Canada quasi incognito.

De la démocratie en Amérique latine

Tremblement politique au Pérou en décembre dernier. Le président de gauche Pedro Castillo soupçonné de corruption et accusé de rébellion après une tentative manquée de putsch est emprisonné. En six ans, ce pays andin a connu six chefs d’État. Ces crises politiques à répétition font ressortir ceci : plus d’une trentaine d’années après la fin des dictatures au sud du Rio Grande, la démocratie, sociale surtout, a du mal à prendre racine.

Le bal des hypocrites

Le 9 décembre 2022 alors qu’approche le temps de Noël une sorte de bombe éclate au parlement européen : Eva Kaili Vice-présidente du Parlement est arrêtée par la police belge. Elle est accusée de flagrant délit de corruption passive. Plus de 150 000 euros en cash (215 000 dollars canadiens) sont récupérés lors d’une perquisition à son domicile. Le 12 elle est incarcérée. Cinq autres personnes dont son compagnon sont inquiétées dans la même affaire d’autres sommes très importantes sont saisies.

La Cour suspecte

Dans le rapport annuel qu’il a livré ces jours-ci, John Roberts, juge en chef de la Cour suprême des États-Unis, s’est employé à botter en touche. Plus exactement, il a mis en relief l’art qu’il avait de faire l’impasse sur les sujets qui fâchent. En effet, dans le document évoqué, il n’est nulle part question de la divulgation en juin d’une décision alors confidentielle de la Cour sur l’avortement. Une première dans l’histoire de cette institution.

La photographie du mois (Janvier 2023)

Janvier 2019, Afrique du Sud. Un poisson mort au fond du barrage de Nqweba, dans le Karoo, dans le sud du pays. Le réservoir du barrage est vide à 90 % et les habitants ont dû ramasser plusieurs milliers de poissons qui créaient une odeur nauséabonde. La région est fortement touchée par les changements climatiques qui amplifient les sécheresses endémiques de la zone, la rendant invivable.

La gauche radicale, des partis comme les autres

Adhérer à Québec solidaire, La France insoumise ou Podemos en Espagne relève d’une même démarche : concilier le désir de changements radicaux exprimés par des mouvements de contestation, « la rue », avec un besoin de résultats tangibles immédiats, la participation à la politique traditionnelle. L’irruption de ces mouvements dans les parlements a bouleversé l’alternance feutrée du bipartisme, mais leur promesse de faire de la politique « autrement » a pris un coup de vieux.

Santé du coeur : deux ennemis à abattre … et plus

La santé nous préoccupe tous. Celle du cœur, pour des raisons évidentes, vient en tête de liste. Pour le Dr Philippe L’Allier, cardiologue et directeur de la prévention au Centre Épic de l’Institut de cardiologie à Montréal, la sédentarité et la mauvaise alimentation sont les deux principaux facteurs de risque.

Signe des temps

Quand on y regarde de près, le rôle de ceux qu’on appelle «les influenceurs» apparaît un peu ridicule: ils amènent leurs «followers», comme disent les cousins français, à consommer plus de ceci ou de cela. Souvent même des théories bidons, on le sait. Tout au plus peut-on les percevoir comme des vendeurs de tendances, un peu comme les anciens «commis voyageurs» frappaient à la porte, la valise pleine d’illusions… bien concrètes.

Trump ou le baiser de la mort

À bien y penser, Jacques Chirac aurait dû faire du journalisme plutôt que de la politique, car il avait une maîtrise aiguisée du constat. À preuve, celui formulé par lui il y a des lunes et qui reste d’actualité comme jamais : « Les emmerdes, ça vole toujours en escadrille . » Depuis un mois maintenant, l’escadrille regroupant les gros maux plane au-dessus de Mar-a-Lago. Autrement dit de Donald John Trump.

La faim en partage

On peut sérieusement s’interroger sur certaines célébrations qui ne sont que mécaniques, laudatives, nostalgiques, si ce n’est purement mercantiles. Pourtant de ces pratiques cérémonieuses surgissent parfois certaines qui nous rappellent que l’horreur n’est jamais un souvenir, mais une plaie ouverte que le temps n’arrive pas à refermer, nous réclamant de ne jamais oublier l’abominable action des oppresseurs. Ainsi, dès maintenant et l’an prochain, il pourra être rappelé qu’une grande famine a été orchestrée en 1932-1933 par Staline en Ukraine – Holodomor, tel est le nom de cet épisode qui a affamé à l’époque la population de cette contrée que certains connaissaient alors sous le nom de Petite-Russie.

Méfaits et bienfaits de l’inflation

La plupart des ménages canadiens refont leurs calculs pour joindre les deux bouts à cause de l’augmentation du coût de la vie. Pendant ce temps, à Ottawa, Québec ou Queen’s Park, les gouvernements apprécient le baume de l’inflation sur les plaies budgétaires annoncées. Plus grimpe l’indice des prix à la consommation et plus se remplissent les coffres de l’État, en somme.

Par |Économie|0 Commentaire

La disparition des « peaux rouges »

Au moment où s’écrivent ces lignes, il y a toujours une possibilité qu’une équipe inédite gagne le Super Bowl 2023.  Ce serait un première pour les tout nouveaux Commanders de Washington, même si, en réalité, cette organisation a déjà remporté trois championnats de la NFL. Mais c’était à une autre époque, quand il était admis de porter un nom qui évoque les Premières Nations autochtones, en l’occurrence Redskins, les peaux rouges.

COP27: Le monde est-il sérieux?

La COP27 qui s’est déroulée à Charm-el-Cheikh en Égypte s’est close sur un bilan mitigé pour ne pas dire décevant. Deux éléments ont surtout retenu l’attention : d’une part l’absence de tout engagement à mettre fin à l’extraction et à l’utilisation du pétrole et du gaz, et d’autre part la promesse « historique » de créer un fonds alimenté par les pays riches et permettant d’atténuer les impacts subis et à subir par les pays pauvres en raison des changements climatiques.

La photographie du mois (Décembre 2022)

McAllen, Texas, septembre 2020. Mur frontalier au bord du Rio Grande.Un mur de 5km a été construit par l’organisation à but non lucratif «We build the wall» (On construit le mur). Cette portion de mur privé à été construite grâce à une campagne de socio-financement qui a récolté plus de 25 millions de dollars, et sur les terrains privés de plusieurs propriétaires favorables au projet. Seul problème, hormis les accusations fédérales pour fraude envers les porteurs du projet, le mur construit trop proche du fleuve est déjà menacé par l’érosion des berges, à peine quelques mois après sa construction. 

Veto britannique à un deuxième référendum écossais  

Sans l’accord de Londres, l’Écosse n’aura pas le droit d’organiser de deuxième référendum sur l’indépendance, neuf ans après l’échec d’un premier scrutin sur la même question en 2014. Ainsi vient d'en décider la Cour suprême du Royaume-Uni[1]. Nous avons recueilli les commentaires du constitutionnaliste Daniel Turp, professeur titulaire à la Faculté de droit de l’Université de Montréal et co-fondateur des Intellectuels pour la souveraineté lors du référendum québécois de 1995.

Hurler le silence

Octobre 14. Le journal télévisé. Quelques brèves images. Un attroupement au coin d’une rue. Des hommes. Et une femme seule. Agenouillée, accroupie, on ne sait. La scène est filmée. De loin. Clandestinement. On la frappe. Des coups sont donnés, avec vigueur. Par deux hommes, alternativement. Une sorte de tribunal populaire. De justice populaire. Qui sait !

Par |Livres|0 Commentaire

Vert sans bon sens

La crise climatique, la fonte des calottes polaires et des glaciers, la montée des eaux, les espèces menacées ou en voie de disparition… ces tristes réalités font maintenant partie de notre quotidien. Et rien n’indique que tout cela changera bientôt. Mais que se passerait-il si un parti vert prenait le pouvoir dans un pays européen comme la France? Avec un programme audacieux, contraignant pour tout le monde? C’est précisément ce que raconte Collapsus de Thomas Brennec.

Une Assemblée nationale sans réel contrepouvoir

La vie politique est pleine de rebondissements mais certains d’entre eux sont plus prévisibles que d’autres. La démission de Dominique Anglade, première femme à être cheffe du Parti libéral du Québec (PLQ), était inéluctable après la défaite historique de son parti à l’élection générale du 3 octobre dernier : avec 14 % des voix (7% dans l’électorat francophone), 21 députés élus principalement grâce à l’appui de la communauté anglophone dans l’Île de Montréal et au cinquième rang dans près de la moitié des 125 circonscriptions. Un désastre.

3 octobre : une participation timide des jeunes

Si le scrutin provincial du 3 octobre a porté au pouvoir la Coalition avenir Québec (CAQ) pour un deuxième mandat majoritaire, la participation des jeunes de 18 à 24 ans au suffrage ne semble pas s’être démarquée, tout comme lors des élections de 2018. Les jeunes ne manquaient pourtant pas de possibilités de se prévaloir de leur droit de vote.

La molle victoire des républicains

Pour dire les choses telles qu’elles sont, les démocrates ont remporté les élections législatives sans les avoir… gagnées. On en convient, l’introduction est un tantinet bancale. Il n’en reste pas moins que le 8 novembre dernier la formation de Joe Biden a renversé la table sur laquelle reposait quantité de sondages et d’analyses certifiant que ce jour-là cette formation serait vaincue par une horde de trumpistes.

Enquête sur le 6 janvier : un héritage important

Le comité de la Chambre des représentants qui enquête sur l’émeute, également qualifiée d’insurrection, du 6 janvier 2021 au Capitole de Washington mourra vraisemblablement de sa belle mort en janvier prochain mais elle laissera un héritage important.

Des nations dans les nations

Sur la couverture du livre que Joel Garreau a publié en juin 1981, on voit une carte de l’Amérique du Nord divisée en neuf parties qui ne correspondent pas aux frontières politiques qu’on connaît. Il s’agit des neuf « nations » qui constituent le sujet de l’ouvrage [1]. Des nations définies par « la culture et les valeurs », rappelle Joel Garreau dans une entrevue par visioconférence réalisée fin octobre. Le Québec y figure. Les autres nations sont la Nouvelle-Angleterre (qui comprend les provinces maritimes), la Fonderie, Dixie (le vieux Sud), la Corbeille à  pain, le Quartier ouvert, Mexamerica, l’Écotopie (la côte ouest des États-Unis et du Canada) et les Îles (les Antilles et le Sud de la Floride).

Les 12 travaux de Rishi Sunak

Au Royaume-Uni de Sa Gracieuse Majesté Charles III, rien de va plus. L’inflation s’est installée au-dessus de la barre des 10 % et y restera jusqu’à l’été, de l’aveu même de la Banque d’Angleterre et malgré les relèvements de son taux directeur, passé de 0,1 % à 3,0 % cette année (1). Le prix des aliments, importés en grande partie, a bondi à lui seul de 14,5 %.

Obsolescence programmée, le mythe

J’ai dû me résoudre à envoyer aux rebuts la lessiveuse que j’avais héritée de ma mère. Ma consolation : elle a fourni 50 ans de loyaux services avant de rendre l’âme. Ma crainte : un appareil neuf risque de tomber en panne dans moins de cinq ans. Combien de fois a-t-on entendu cette rhétorique que c’était bien meilleur avant ? Penser qu’on se fait maintenant rouler par les fabricants ? Ce complot porte un nom, l’obsolescence programmée. Une théorie qui, dans les faits, ne tient pas vraiment la route.

Ukraine : en attendant le général Hiver

Le général Hiver sauvera-t-il Vladimir Vladimirovitch Poutine ? Faire geler les Ukrainiens sans électricité, paralyser l’Europe et surtout l’Allemagne sans gaz russe, le maître du Kremlin a dans sa manche des atouts réels qu’on ne saurait ignorer. Pourtant, les nuages s’accumulent…

L’édit togé

La Cour d’appel du Québec évalue depuis le début novembre une décision rendue le 20 avril 2021 par la Cour supérieure du Québec. Sur le fond, le juge Marc-André Blanchard n’avait pas trouvé de base légale pour invalider la loi 21 sur des signes religieux dans des services publics. Il n’en avait pas moins blâmé le gouvernement Legault.

Iran: jusqu’à quand?

L'Iran est secoué par une contestation politique sans précédent. La jeunesse crie sa colère dans les rues des grandes villes. Le régime des mollahs ne se questionne guère et les Bassidj, ces miliciens de la Révolution, interpellent les manifestants à tour de bras.  une organisation paramilitaire formée de volontaires qui a joué un rôle important dans la répression des manifestations.

T. Butler : l’héritier singulier

Lorsqu’on suit le fil de la logique, le dé à coudre aidant sans l’usage de la redoutable aiguille, on finit par lire immanquablement le résumé suivant: il y eut tout d’abord Oscar Peterson, puis Oliver Jones et, ces jours-ci, Taurey Butler. Pianiste au jeu aussi puissant et dense que ses aînés, le sieur Butler propose un nouvel album en trio intitulé One of The Others sur l’étiquette montréalaise Justin Time.

Par |Jazz|0 Commentaire

Main basse sur la cabosse

Dans un Mexique devenu un véritable abattoir, le conquistador Hermãn Cortés reçoit en audience l’ambassadeur de l’empereur aztèque Montezuma. À cette occasion, pour éviter tout incident diplomatique, il se voit forcé de porter à ses lèvres un vase rempli de xocoatl, une boisson amère et pimentée que les Aztèques associaient à Xochiquetzal, la déesse de l’amour et de la beauté. Ainsi commence l’histoire du chocolat. Une aventure qui sous la plume de Frédéric Amiel se mue en histoire de la mondialisation, par tranches de périodes historiques différenciées.

Par |Livres|0 Commentaire

Une drôle de sagesse

Pourquoi écrire des polars quand on enseigne la littérature anglaise à l’université? Hum? Encore plus quand on est reconnu comme un spécialiste des Premières nations, auteur de best-sellers sur les autochtones du Canada, avec Prix du Gouverneur général à la clé. Sans compter des tas d’autres récompenses pour des livres dits «sérieux». Hum? (bis)

Populisme, vous dites ?

Qu’est-ce que le populisme ? Il y a des notions dont on connaît empiriquement l’existence, mais dont les contours restent trop flous pour être définis. Lorsqu’en 1964 le film Les Amants de Louis Malle fut accusé d’obscénité, le juge Potter Stewart avouant son incapacité de donner une définition de la pornographie se contenta d’affirmer « I know it when I see it ! ». (Par bonheur, Il n’en avait pas vu dans ce film…).

Retour sur une campagne aux accents populistes

Le 3 octobre dernier, la Coalition avenir Québec (CAQ) a remporté une écrasante victoire au terme d’une campagne électorale ponctuée de déclarations controversées en lien avec l’immigration, les immigrants et le déclin du français, élargissant du coup le fossé entre Montréal et le reste du Québec.

Les araignées de la Toile

Dans leurs bulles médiatiques, ils sont prisonniers de leurs certitudes. De leurs convictions. De leurs dogmes. Les réponses recherchées à la complexité du monde sont rapides et surtout simples. Sur les réseaux sociaux, le populisme numérique, de droite comme de gauche, triomphe avec ses « sans voix » et ses « informations ».

Par |Médias|0 Commentaire

Science pop et populisme scientifique

La Terre tourne finalement autour du Soleil, mais il n’en fut pas toujours ainsi. D’illustres personnages comme Nicolas Copernic, Giordano Bruno, Galileo Galilei ou encore René Descartes l’ont appris douloureusement, soit sur le bûcher ou en censurant leurs travaux. De tous temps, la science s’est heurtée aux croyances des époques, aux diktats des autorités ou encore aux simples réponses du « gros bon sens ». Aujourd’hui toutefois, les inquisiteurs ne se drapent plus de soutane. Il leur arrive même de porter le sarrau blanc.

La nouvelle passionaria de l’Europe

Le 25 septembre dernier, Giorgia Meloni a remporté la victoire qu’elle espérait. La coalition de droite, formée des partis Fratelli d’Italia, La Ligue et Forza d’Italia, a obtenu 43,82 % des voix. À lui seul, Fratelli d’Italia, que préside Mme Meloni, a recueilli 26 % des suffrages. Sur une Chambre qui comprend 400 députés et 200 sénateurs, la coalition a fait élire 237 députés et 115 sénateurs.

Le fascisme a 100 ans

Le 24 octobre 1922, lors d’un rassemblement fasciste tenu à Naples Benito Mussolini formula la menace suivante : « Ou ils [NDLR: le roi et les parlementaires) nous donnent le gouvernement, ou on le prend en allant à Rome. » Afin d’effrayer durablement Victor-Emmanuel III et les élus de la chambre et du sénat, les chemises noirs prirent le pouvoir à Crémone, Florence et Pise dans les 48 heures suivant la déclaration de Mussolini.

Ce que Québécois veut, Ottawa le veut… ou pas

« Si les Québécois veulent que le gouvernement du Québec ait plus de pouvoirs en immigration, il n’y a personne qui va pouvoir résister à ça», a affirmé le chef caquiste François Legault, gonflé à bloc au lendemain de sa victoire convaincante du 3 octobre. L’élection d’un plus fort contingent de députés caquistes peut-il changer le rapport de force à ce point pour donner l’avantage au Québec? On est en droit d’en douter.

Ukraine : Poutine « en situation d’échec »

Militaire, comme son grand-père et son père, mort en 1958 pendant la guerre d’Algérie alors qu’il avait cinq ans, le général Dominique Trinquand a participé à plusieurs opérations, au Liban, en ex-Yougoslavie et en Afrique. Ancien chef de la mission militaire française auprès de l’ONU à New York (2006-2008), diplômé de l’École spéciale militaire de Saint-Cyr, il fait le point, par courriel, sur la guerre en Ukraine entrée dans son huitième mois.

Fin de partie pour les indépendantistes catalans

Le 1er octobre, les indépendantistes catalans célébraient le cinquième anniversaire de leur référendum sur l’indépendance, interdit et réprimé violemment par le gouvernement conservateur espagnol d’alors. Là où il y a quelques années la société civile nationaliste pouvait réunir plus d’un million de personnes dans les rues, la grande messe de cette année n’a rassemblé que 11 000 manifestants selon la police de Barcelone.

Le jazz du poing levé

À Chicago, le jazz se joue encore et toujours le poing levé. La ville demeure en effet le chef lieu des contestataires qui y sont nés ou qui s’y sont installés. En d’autres mots, dans la ville des vents on souffle et on cisèle les notes qui font écho aux luttes syndicales, ici aussi intenses qu’à Detroit et davantage qu’à New York, et aux combats pour les droits civiques. Si les Black Panthers furent fondés en 1966 à Oakland, c’est à Chicago qu’ils installèrent leur siège social.

Par |Jazz|0 Commentaire

La politisation au temps d’internet

Il est toujours étonnant de lire des ouvrages qui systématisent une pratique. Avec pour résultat bien souvent de faire entrer des réalités tout ce qu’il y a de plus simples dans des constructions abstraites souvent fort complexes dont on peut légitimement se demander s’il s’agit d’un simple exercice conceptuel ou la recherche d’une sorte de méthode qui pourrait servir à mieux comprendre un phénomène. Voilà ce à quoi convie “Qu’est-ce que l’actualité politique ? Événements et opinions au XXIe siècle”, de Luc Boltanski et d’Arnaud Esquerre.

Par |Livres|0 Commentaire

Retrouvailles en enfer

La violence faite aux femmes n’en finit plus de faire les manchettes un peu partout. C’est à désespérer. Pourquoi ? Comment expliquer ce besoin d’affirmer son pouvoir en détruisant quelqu’un?  C’est avec ce sujet troublant que nous amorcions cette chronique il y a déjà un an — avec L’homme aux chats de Michèle Ouimet publié chez Boréal. Et nous bouclons la boucle en y revenant aujourd’hui parce que la tendance se maintient, bien sûr… et qu’un livre étonnant vient encore une fois dénoncer l’aberration.

Leurs majestés et la voix des peuples

C’est le choc malgré le caractère on ne peut plus prévisible de l’évènement. Pourquoi ? Réponse sous forme de question : combien de fois avons-nous entendu ce genre de phrase au cours des derniers jours: « Je n’ai pas connu d’autre reine qu’Élisabeth » ou, si on est indifférent a sa mort (ou si on fait semblant) : « Je n’en ai pas connu d’autre que celle-là .» Surtout si on est un baby-boomer et… God knows qu’on en compte quelques uns au pays du Québec.

Vive le Roi !

On a dit que ce jeudi 8 septembre le vingtième siècle s’est fait reléguer définitivement à la place qui lui revient: dans les livres d’Histoire. Rarement la mort que chacun savait imminente, d’une très vieille dame qui n’a pratiquement jamais exprimé en public une opinion ou un sentiment sur quoi que ce soit, n’a généré, une telle vague d’émotions chez des gens qui ne l’ont jamais rencontrée.

De l’or noir à l’or bleu

Tandis que les pluies diluviennes de la mousson noient le tiers du Pakistan, les terres européennes crient: À boire! On perdra le gros de la récolte de riz Azzuro en Italie, on traverse à gué la Loire en France, comme plusieurs rivières anglaises, et le filet d’eau qu’est devenu le Rhin compromet sa navigation.

La laïcité à la québécoise

« L’État du Québec est laïque », proclame l’article 1 de la Loi sur la laïcité de l’État de 2019. Malgré l’interdiction du turban sikh, du foulard islamique ou de la kippa dans les écoles, les tribunaux, la police ou les guichets de la fonction publique, cette Loi 21 n’arrive pas à parfaire l’entreprise de séparation de l’Église et de l’État amorcée par la Révolution tranquille il y a plus de soixante ans.

Par |Société|0 Commentaire

Ukraine : « C’est chez moi! »

Professeur associé à l’université nationale Académie Kyiv-Mohyla de Kyiv, fondée en 1615, Mychailo Wynnyckyj a été conseiller du ministre ukrainien de l’Éducation  et des Sciences. Né à Kitchener, en Ontario, il vit depuis 2003 à Kyiv avec son épouse et leurs quatre enfants. Contacté par courriel, il raconte …

Des vies sans bruit

Les pays en guerre donnent lieu à toutes sortes de légendes. L’actuel conflit qui oppose l’Ukraine à la Russie n’y échappera pas. Parfois ces récits à caractère souvent folklorique glorifient des héros, des actions, qui sait des lieux même apparemment sans intérêt. Entre temps, il est des ouvrages desquels émerge la singularité affichée par des êtres de silence dans un pays qui n’est pas que ruines. “Lucky Breaks”, [1] de la photographe et écrivaine ukrainienne Yevgenia Beloruset, en constitue un fort bel exemple.

Par |Livres|0 Commentaire

Boxe, sport primitif ?

La planète sport, en partie du moins, était en liesse fin juillet lorsque la Québécoise Kim Clavel a remporté son combat contre la Mexicaine Yesenia Gomez, devenant ainsi la “championne du monde des mi-mouches” de la WBC (Word Boxing Council). En seulement quinze combats chez les pros. Sans vouloir rien enlever à cette athlète accomplie, disons qu’il a fallu davantage de matchs à Serena Williams pour devenir la reine du tennis féminin. Mais c’est la nature de ce spectacle, ce qui est un autre sujet.

Langues en ligne et … en présentiel

Jusqu’à tout récemment, apprendre une langue se faisait le plus souvent en classe, en présence d’un professeur. La pandémie a changé la donne en offrant aussi la communication en ligne. Quelle est l’incidence du mode en ligne sur l’apprentissage d’une nouvelle compétence langagière ?

Turbulences en Irak

Des émeutiers qui envahissent un Palais présidentiel et qui s’ébattent joyeusement dans la piscine de leurs adversaires, on avait déjà vu pareil spectacle en Ukraine et au Sri Lanka. Le 29 août dernier, c’était au tour de l’Irak de vivre son moment piscine, avec l’irruption des partisans du leader populiste Moqtada al-Sadr dans la « Zone verte », le camp retranché du pouvoir depuis l’invasion américaine de 2003.

Le jazz de Paul Auster

On ne sait pas ou si peu, mais l’écrivain Paul Auster adore le jazz. Oui, on sait, il n’est pas le seul, les galériens de la périphrase formant un contingent d’amateurs de la note bleue. Mais voilà, aucun d’entre eux ne peut se vanter d’être à la tête du «plus-meilleur» club de jazz de Nueva Yorke, comme disent les Porto-Ricains de East-Harlem.

Par |Jazz|0 Commentaire

Les rescapés de l’enfance

Arlette Woland a survécu à Bergen-Belsen. Elle y avait été déportée avec sa mère qui survivra également. L’une pouvait donc savoir ce que le regard fixe de l’autre voyait certains jours où l’horreur envahissait l’esprit. Car elles partageaient le même film intime de ces temps d’épouvante, pour ne pas tout à fait sombrer. Qui sait toutefois ce qu’Arlette et les autres rescapés ont raconté à leurs enfants qui ont dû vivre avec d’effroyables souvenirs qui ne leur appartenaient pas.

Par |Livres|0 Commentaire

L’horreur institutionnalisée

Le drame des pensionnats catholiques voués à l’éradication des cultures autochtones n’a pas fini de susciter l’indignation. Avec raison. Surtout qu’il s’y mêle souvent un remugle de violences sexuelles… et que le gouvernement fédéral est directement impliqué dans ce scandale. Mais notre passé collectif cache aussi d’autres ignominies. Des bavures honteuses, immorales, qu’il ne faut surtout pas oublier.

Économie ou environnement ?

Vingt-sept septembre 2019, des centaines de milliers de personnes pleines d’espoir manifestent à Montréal contre le réchauffement climatique avec la jeune militante Greta Thunberg. Depuis, la pandémie et la quête de vaccins sont passées au-devant des préoccupations environnementales. Après le Grand Confinement, il a fallu relancer la production. C’est maintenant au tour de l’inflation de prendre le relais: de toute urgence et à tout prix, il faut l’endiguer, comme si l’érosion du capital reste plus importante à freiner que celle des berges.

Par |Économie|0 Commentaire

Trump dans le brouillard

L’horizon politique de Donald Trump se confond désormais avec un brouillard d’autant plus épais que le monde a été témoin ces derniers jours d’une avalanche de gestes posés par les autorités judiciaires de l’État fédéral, des États de New York et de Georgie sans oublier la Commission des voies et moyens de la Chambre des représentants.

Aux armes citoyens !

​Voyagez-vous avec des armes à feu ? Question surprenante lorsque de retour des États-Unis par la route, vous vous retrouvez enfin face à un douanier. L’interrogatoire rituel se termine généralement par cette question saugrenue, du moins pour les Canadiens, car le fusil mitrailleur fait rarement partie de leur panoplie de touriste.

Ukraine: question de temps …

Volodymyr Zelensky est inquiet.Vladimir Poutine se frotte les mains. Le président ukrainien craint de voir le soutien occidental à l’Ukraine s’étioler. Son homologue russe mise là-dessus afin de gagner son « opération spéciale» pour « démilitariser » et « dénazifier » l’ex-république soviétique.

«Annus horribilis» pour les talibans 2.0

Les talibans n’ont pas que des amis. Au contraire, ils semblent avoir fait l’unanimité contre eux-mêmes. En tuant le 31 juillet Ayman al-Zawahiri, le chef d’al-Qaïda, les États-Unis de Joe Biden ont montré, si besoin était, qu’ils ne sont pas devenus leurs amis, surtout si ces derniers hébergent des chefs terroristes. Néanmoins, ce n’est pas à Washington qu’on est le plus pressé de voir la fin de ce régime. L’Afghanistan des talibans est en conflit – larvé direz-vous, mais en conflit tout de même – avec le Pakistan voisin, qui était pourtant leur « co-concepteur » avec l’Arabie saoudite et qui les avait vu naître sur son territoire dans les années 1990.

Radio-Canada, un précédent dangereux

Sale temps pour la liberté de presse. Fin juin 2022, dans une décision controversée, le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) blâme Radio-Canada et lui ordonne de présenter des excuses publiques pour avoir prononcé en ondes « le mot commençant par la lettre n » en citant le titre du livre de Pierre Vallières, Nègres blancs d’Amérique, et en parlant du contexte des luttes politiques et sociales de l’époque de sa parution en 1968.

Profession ? Politicien

Le 3 octobre, nous serons appelés à renouveler les membres de l’Assemblée nationale, des gens qui, ainsi le veut la théorie, nous représenteront. Pourtant, si on en juge par le résultat des précédentes élections générales, les élus de 2018 sont loin de refléter la réalité de la société québécoise : 27,2 % de femmes députées contre 50,3 % de Québécoises, 84 % de personnes de plus de 40 ans contre 52 % dans la population générale, 79 % de diplômés des universités contre 29 %. Donc, très souvent, des gens qui nous représentent, mais ne nous ressemblent pas.

Par |Québec|0 Commentaire

Leclerc, 100 ans de bateaux miniatures

Il arrive qu’on confonde intelligence et connaissance, la première étant davantage de savoir utiliser la seconde pour évoluer, s’adapter et créer de toutes pièces de nouvelles connaissances, pour la postérité. Eugène Leclerc, dans ce que l’espèce humaine a développé de plus remarquable, la technique, est un merveilleux exemple de cette intelligence qui, sans qu’il le cherche, est devenue art, grand art. Un savoir-faire que son petit-fils Luc perpétue aujourd’hui.

Les paysans par R. Cooder et T. Mahal

Pour employer un lieu commun, disons que les vieux du jour - Taj Mahal, 80 ans et Ry Cooder 75 ans -, ont bouclé la boucle récemment par le biais de la réincarnation musicale de plus vieux qu’eux qui, eux, s’appelaient Sonny Terry et Brownie McGhee. Pour faire court, Cooder et Mahal proposent depuis peu un album intitulé Get On Board, publié par Nonesuch, et qui est fait de pièces signées McGhee et Terry.

Par |Jazz|0 Commentaire

En quête de l’invisible

Peintre, géomètre et mathématicien, Piero della Francesca est l’un des précurseurs de la « divine proportion » [1]. Ce qui explique sans doute la savante composition de la « Flagellation du Christ », un tableau majeur dont on ignore tant de choses, en dépit des nombreuses études spécifiques qui lui ont été consacrées depuis le milieu du 20e siècle. Menée comme une véritable enquête, l’étude de Franck Mercier [2] se présente comme une tentative de réinterprétation d’un petit nombre de tableaux de l’un des plus grands peintres du 15e siècle italien, renouvelant ainsi la vision que l’on avait de son œuvre.

Par |Livres|0 Commentaire

Barcelone en porte-à-faux

Les vrais riches parlent partout la même langue: celle de l’argent. Les vrais riches sont chaque jour plus riches et c’est avec cet argent qu’ils font toujours plus d’argent. Qu’ils achètent tout. Qu’ils contrôlent tout. Les vrais riches ont tous les droits. Ils sont au-dessus des lois et se croient tout permis… Et si c’était vrai ?

Avortement : le triomphe du catholique

Le 24 juin dernier, la décision arrêtée par la Cour suprême des États-Unis dans le cadre du dossier Dobbs v. Jackson Women’s Health Organization a eu une conséquence immédiate et profondément inique : la mise au ban des femmes. Rien de moins. En décrétant que l’avortement n’était plus un droit protégé par la Constitution, le plus haut tribunal du pays a jugé que les femmes n’étaient pas dignes d’être des personnes autonomes à qui revient le pouvoir de disposer de leur corps.

Jusqu’où peut-on aller trop loin ?

On se demande où la très conservatrice Cour suprême des États-Unis va faire souffler son vent de changement après avoir ouvert la porte à l’interdiction des avortements pour chaque État américain. Au cas où elle manquerait d’idées, peut-être ira-t-elle voir chez ceux qui pourraient constituer une source d’inspiration ?

Logement : la crise durable

Pénurie de logements et de main-d’oeuvre, abordabilité déficiente, hausse des taux d’intérêt qui mine l’accès à la propriété et plombe l’endettement des ménages, voilà un cocktail toxique pour attiser une crise qui exigera efforts, coopération entre les secteurs public et privé et surtout du temps, beaucoup de temps.

Par |Économie|0 Commentaire

Une combativité surprenante

La pugnacité des Ukrainiens a surpris à peu près tout le monde au début de la guerre en février et elle continue de surprendre. La plupart des experts, y compris ceux de Langley, en Virginie (le siège de la CIA), avaient prédit une défaite de l’Ukraine au bout de quelques jours, ou de quelques semaines tout au plus. Cela ne s’est pas produit. 

Un néologisme peu élogieux

Valéry Giscard d’Estaing a été « Sa Suffisance », Nicolas Sarkozy « Speedy Gonzales » et même « Naboléon », François Hollande « Flamby » et depuis son entrée à l’Élysée, Emmanuel Macron est « Jupiter » pour ses détracteurs et la presse satirique. Que le président français soit comparé au dieu suprême des Romains n’est peut-être pas pour lui déplaire. Mais il doit être blessé de voir les Ukrainiens se servir de son nom pour le ridiculiser.

La liste sans les … vices !

La dernière fois que l’idée a bousculé nos neurones elle avait pour origine le mensuel Jazz Times. Avant ce dernier, l’idée du sujet du jour nous était venue de Jazz Hot puis de Jazz Magazine, Jazziz, DownBeat, Jazz Journal sans oublier les quotidiens au premier rang desquels on retrouve évidemment le New York Times. L’idée du sujet du jour (bis, repetita) se résume en un mot et un seul : liste !

Par |Jazz|0 Commentaire

Des randonnées de légende

Que sont les Grands Tours de France, d’Italie et d’Espagne sinon une succession d’étapes où se distinguent isolément les rouleurs, les grimpeurs, les sprinteurs et où le gagnant participe à la procession sans pour autant rafler les honneurs tous les jours de course. Les vrais épreuves – celles qui en quelques heures forgent à jamais des légendes que le temps n’affaiblit pas et donnent la vraie mesure des champions –, ce sont les « Classiques » aux parcours célébrant l’effort, la détermination, la vraie rage de vaincre.

Par |Livres|0 Commentaire

Camps de jour version 2022

Quelle est la situation des camps de jour au Québec après deux ans d’une pandémie qui a bouleversé la vie de chacun de nous ? À quelques jours du début de la saison 2022, nous avons voulu savoir comment les camps de jour vivront avec la nouvelle réalité pour accueillir les jeunes de leur quartier ou de leur région.

Fouiller sous les apparences …

L’horreur se cache souvent sous les airs les plus respectables : un paysage bucolique dans un coin tranquille, un bon samaritain, une maison d’édition pour enfants … Heureusement, il reste encore quelques vaillants journalistes pour ne pas se fier aux apparences, se porter à la défense des opprimés et, tant qu’à y être, de la veuve et de l’orphelin!

Que se passe-t-il au Kremlin ?

Tel le tsar Nicolas II qui, en 1914, s’était fixé comme but la reconquête de Constantinople, l’autocrate actuel du Kremlin voit grand. Dans un article de 2021 sur « L’unité historique des Russes et des Ukrainiens »[1], Vladimir Poutine indiquait que son but ultime était la disparition de l’Ukraine en tant qu’État indépendant.

Le mariage de la carpe et du lapin

Dans les semaines antérieures à l’élection présidentielle française, bien des hypothèses sur l’inévitable reconfiguration de l’horizon politique du pays étaient débattues au sein des états-majors des partis comme des salles de nouvelles sans oublier les allées des marchés. Des hypothèses en question, aucune n’avait évoqué celle qui est devenue une réalité : le mariage de la carpe et du lapin.

Crises, la vérité, toute la vérité ?

1998. Il n’y a pas eu de crise du verglas. Une tempête de givre certes, une catastrophe naturelle et technique majeure, mais pas de véritable crise. Pour les experts de la chose, ce qui caractérise la crise ce n’est pas essentiellement l’ampleur du phénomène, son rayonnement, sa profondeur, mais bien la capacité ou l’incapacité des autorités à faire face aux évènements.

Les droits de la droite

La Charte canadienne des droits et libertés a été enchâssée dans la nouvelle constitution canadienne il y a quarante ans. Depuis, les droits des personnes et la légitimité étatique d’établir des règles collectives s’affrontent. La Charte canadienne a clos le débat judiciaire, mais elle n’a en rien contribué à l’égalité juridique entre les femmes et les hommes. 

Par |Canada|0 Commentaire

Israël-Palestine : « Trop c’est trop ! »

Les confrontations entre Israéliens et Palestiniens se sont succédé depuis la création de l’État juif en 1948. Elles s’ajoutent aux guerres qui ont opposé Israël aux États arabes voisins en 1948, 1956, 1967, 1982 et 2006. Les Israéliens et les Palestiniens ont ainsi vécu entre une non-paix et un véritable état de guerre pendant trois quarts de siècle.

Regards sur la presse japonaise

Le fonctionnement de la presse et le métier de journalisme au Japon sont fort différents de ce que l’on peut observer en Occident. Dans « Le dernier empire de la presse » [1], César Castellvi se livre à une enquête approfondie sur ce modèle singulier dont voici un portrait brossé à grands traits. 

Par |Médias|0 Commentaire

Une famille royale marquante

De 1940 à 1945, la princesse héritière Martha de Norvège s’est exilée aux États-Unis pour fuir l’occupation allemande. Son mari Olav et son beau-père Haakon VII ont pour leur part trouvé refuge en Grande-Bretagne. La princesse est devenue une femme d’action dans ses interventions auprès du président Franklin Delano Roosevelt pour aider son pays.

Lectures à demeure

À la vue de cette « Femme lisant » (Alexsei et Sergei Tkachev), l’historien Patrick Cabanel aurait pu lui chuchoter que « nous avons besoin de livres et de pierres », compagnons des lieux que nous habitons et qui nous habitent. Une façon de dire que les maisons qu’on habite sont plus que des constructions en dur : des édifices mémoriels où l’on pénètre sans savoir si on en ressortira un jour. Ainsi vont certaines lectures.

Par |Livres|0 Commentaire

Préjugés et préjudices

Les chiffres sont plutôt ahurissants: en Suède, un habitant sur cinq — c’est à dire deux des dix millions d’âmes de ce paradis scandinave — vient d’ailleurs. Et un quart des nouveaux-nés ont maintenant au moins un parent « d’origine étrangère ». Ce qui peut laisser place, on le devine, aux préjugés. Même aux préjudices… 

​Crime contre l’humanité ou génocide

Le 3 avril, mille et un clichés des horreurs commises par un contingent de soldats russes à Boutcha, ville moyenne au nord-ouest de Kyiv, ont été disséminés aux quatre coins du globe. Ici, on voyait le corps d’un homme enjambant encore son vélo. Là, celui d’un homme les mains attachées derrière le dos. Ou encore celui d’une vieille femme au milieu de la rue, les genoux à terre, visiblement fracassée par les émotions suscitées par ce lot de barbaries.

L’Ukraine, Poutine et l’Histoire

« Les Russes et les Ukrainiens sont un seul peuple »(Vladimir Poutine)[1] Dans un long article sous sa propre plume, le président de la Russie exposait l’an dernier sa vision personnelle de l’histoire de l’Ukraine. Une vision déjà résumée en 2014 lors de l’annexion de la Crimée : « Kiev est la mère de toutes les villes russes »[2]. Vision révisionniste s’il en est.

France : cohabitation adorée

C’était attendu, c’est confirmé : Emmanuel Macron - 27,8 % des suffrages -, affrontera Marine Le Pen - 23,1% -, lors de la finale présidentielle qui se tiendra le 24 avril. Derrière eux, Jean-Luc Mélenchon, grâce à une montée en puissance dans les derniers jours, a récolté près de 22 % des votes.

Le renard et les hommes

Pendant quatre jours, à la mi-mars, jusqu’à une quinzaine de volontaires d’une organisation appelée Sauvetage Animal Rescue ont couru sur les quais du Vieux-Port de Montréal dans l’espoir de capturer la pauvre bête. Des plongeurs ont même été dépêchés au cas où il aurait fallu rescaper la bête, ou un bon samaritain, avalée par les glaces printanières.

Le vendeur d’émotions

Depuis que Jean Charest a annoncé sa candidature à la direction du Parti conservateur du Canada (le vote aura lieu le 10 septembre), des membres du parti, d’autres candidats.tes, et des Canadiens se demandent s’il est plus conservateur que libéral, plus bleu que rouge. Or, ce n’est pas par la palette des couleurs que se définit Charest. 

Par |Québec|0 Commentaire

Un pan inconnu de l’Histoire

De 1940 à 1945, la princesse héritière Martha de Norvège s’est exilée aux États-Unis pour fuir l’occupation allemande dans son pays. Son mari Olav et son beau-père Haakon VII ont pour leur part trouvé refuge en Grande-Bretagne. La princesse est devenue une femme d’action dans ses interventions auprès du président Franklin Delano Roosevelt pour aider son pays.

Cellar Live ou la force du jazz

Avec des bouts de ficelle et les trois fois rien, quand ont peut leur mettre la main dessus évidemment, le saxophoniste Cory Weeds, ténor de l’Ouest, a fait de Cellar Live l’un des meilleurs labels de jazz qui soit. Où donc? Dans le monde. Rien de moins. On ajoutera qu’il a fait cela avec la force que l’on prête au poignet. Le droit ou le gauche ? On n’en sait rien. Bien.

Par |Jazz|0 Commentaire

Dans le brouillard de la guerre

À Washington, le 11 mars, le président Joe Biden a annoncé qu’avec l’Union européenne (UE) ainsi qu’avec d’autres alliés, dont le Japon, la suspension permanente des relations commerciales conventionnelles avec la Russie sera proclamée. Le but recherché est l’embargo commercial à l’image de ceux de Cuba et de la Corée du Nord.

Le militaire de Poutine

Ce qui avait été constaté en 2014 en Crimée et en 2015 en Syrie vient d’être confirmé avec éclat, c’est le cas de le dire, dans les environs de Kyiv, Kharkiv, Marioupol et ailleurs. Depuis l’amorce du Grand Jeu au début des années 1850 qui opposa donc la Russie au Royaume-Uni, les tsars, puis les Staline, Brejnev et consorts se sont appliqués à ce que les maîtres espions conservent toujours l’ascendant sur les généraux.

Les Ukrainiens ne sont pas des Russes

Russophone égale russophile. Telle est l’équation à la base des prétentions de Vladimir Poutine qui, depuis l’écroulement de l’URSS, a toujours rêvé d’une Grande Russie regroupant tous ceux qui parlent sa langue. Cette équation est basée sur un postulat erroné. Les Ukrainiens ne sont pas des Russes, même ceux qui parlent russe.

Le retour de Jean Charest

Jean Charest n’a pas dit son dernier mot en politique active. Voilà qu’il se lance dans la course à la direction du Parti conservateur du Canada dans l’espoir de réaliser son rêve : devenir premier ministre du pays. Mais contrairement au couronnement auquel il a eu droit en 1998 lorsqu’il est devenu chef du Parti libéral du Québec, le poste ne lui sera pas offert sur un plateau d’argent. Il devra livrer bataille et c’est loin d’être gagné.

L’inflation s’installe à demeure

Depuis quelques mois, la montée des prix est redevenue un sujet de conversation à la mode. L’essence aux environs de 2 $ le litre enrage les automobilistes. La cherté de la viande et des produits frais forcent beaucoup d’entre nous à revoir menus et recettes et celle des matériaux de construction chamboule les projets de rénovation.

Par |Économie|0 Commentaire

Seules au monde, les Afghanes

Que la journée internationale pour le droit des femmes soit « un jour favorable pour toutes les Afghanes », a souhaité le 8 mars le ministère des Affaires étrangères du gouvernement taliban. En ajoutant, le plus sérieusement du monde  : Kaboul leur permettra « d’avoir une vie honorable et bénéfique, à la lumière de la noble religion de l’islam et de nos traditions ».

Les Lumières du Panjshir

S’approprier un livre, c’est aussi garder la mémoire des mots qu’il renferme. D’où cet article qui – pour en mieux transmettre le propos – met à profit ceux même d’Olivier Weber dans « Massoud, le rebelle assassiné ». Ce livre – écrit pour ne pas oublier un homme de courage – est un texte bref qui magnifie la grandeur de celui qui rêvait de désapprendre à faire la guerre.

Par |Livres|0 Commentaire

Covid, guerre et climat à deux dollars

La lutte aux changements climatiques a la vie dure. Après deux ans d’une pandémie accablante, voilà que la Russie de Poutine menace de faire exploser la planète, rien de moins. Comme qui dirait, le climat n’est pas très propice à parler de climat. Et pourtant. Le tout récent rapport du GIEC (Groupe intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat) est troublant, angoissant même.

«Truth Social», la vérité selon Trump

Qui d’autre que Donald Trump aurait eu cette idée farfelue de créer un réseau social portant le nom de Truth (Vérité), qui semble tout droit sorti du roman 1984de George Orwell ? Le monde totalitaire qu’on y décrivait pratiquait la « novlangue », soit le détournement du sens des mots comme moyen d’anéantir la pensée. Son « Ministère de la Vérité » était en fait celui du mensonge.

Par |Médias|0 Commentaire

William Parker, enfin !

Il paraîtrait que la surprise est parfois divine. Il y a peu, elle le fut pleinement lorsqu’on a appris que William Parker avait été sacré ‘Musicien de l’année’ par les critiques du mensuel JazzTimes. Qu’un des précurseurs du courant baptisé «loft jazz», dans les années 70, qu’un ex-compagnon de Cecil Taylor, qu’un animateur culturel, un défenseur constant des droits des habitants du Lower East Side à New York soit qualifié artiste de l’année a autant étonné que ravi.

Par |Jazz|0 Commentaire

Amérique indienne, un coeur qui bat

La conquête de l’Ouest, grand moment fondateur du mythe américain blanc, a toutes les allures d’un génocide. Suffit de mentionner que : « En 1890, selon le Bureau du recensement des États-Unis, il ne restait qu’un peu moins de 200 000 Indiens sur une population qui en avait sans doute compté plus de 20 millions à l’arrivée des Européens. » [1]. Dans Notre cœur bat à Wounded Knee, David Treuer, un Indien Ojibwé, met en évidence que, en dépit de cette politique d’effacement, le « cœur de l’Amérique indienne bat toujours, envers et contre tout ».

Par |Livres|0 Commentaire

En direct de la fosse aux lions

Les analystes soulignent régulièrement à quel point les coulisses du pouvoir laissent parfois échapper des odeurs de latrines. Si vous n’en êtes toujours pas convaincu, le plus récent «thriller politique» de Jérôme Leroy vous donnera des sueurs froides et, oui, probablement quelques nausées.

Quand l’histoire bégaie …

C’était le 4 novembre 1956,  Radio Budapest tenue par les insurgés, rendait compte en direct de la progression des troupes soviétiques dans la ville . Budapest qui s’était crue un temps libérée du joug du « grand pays frère », se réveillait au son sinistre des moteurs et des cliquetis des chenilles des blindés de Moscou. L‘insurrection qui avait commencé 18 jours plus tôt avait, dans un premier temps, forcé les chars soviétiques à se replier hors de la capitale. 

Les zigzags sur le front de l’Est

Au cours des dix derniers jours, les chefs d’État allemand et français ainsi que la ministre britannique des Affaires étrangères Liz Truss ont emprunté la navette diplomatique pour faire des allers-retours entre Moscou, Kyiv et Varsovie avant que Jake Sullivan, conseiller à la Sécurité nationale des États-Unis, invite ses concitoyens à retourner au pays. Le 12 du mois, Joe Biden conversait avec Vladimir Poutine.  Résultat ? Rien de tangible. Du moins pour l’instant. Encore …

La Chine, médaille d’or économique

La grandiloquence sécurisée des Jeux d’hiver de Pékin illustre tous les chemins parcourus par la République populaire de Chine depuis son entrée au sein de l’Organisation mondiale du commerce, le 11 décembre 2001. Plutôt passé sous silence si on le compare aux commémorations du 11 septembre, cet événement, avalisé par Washington et Bruxelles, marque pourtant jusqu’ici le XXIe siècle davantage que les attentats terroristes qui ont traumatisé les États-Unis, tant sur les plans économique que politique.

Par |Économie|0 Commentaire

Année électorale pas comme les autres

Le Québec vivra en 2022 une année électorale sous le signe d’une crise sanitaire qui s’éternise, situation inédite qui a déjà forcément des répercussions sur les intentions de vote. Même si la Coalition avenir Québec (CAQ) semble assurée de sa réélection, et de récolter un plus grand nombre de sièges qu’en 2018, de plus en plus d’insatisfaction se manifeste quant à la façon dont le gouvernement de François Legault gère cette crise. 

Guantánamo, l’«Alcatraz des Caraïbes»

Depuis la fermeture d’Alcatraz en 1963, dans la baie de San Francisco, c’est le pénitencier américain le plus célèbre au monde. Il a même été surnommé l’« Alcatraz des Caraïbes ». Le 11 janvier 2002, quatre mois après les attentats-suicides contre le World Trade Center à New York et le Pentagone à Washington,  Guantánamo « accueillait » ses premiers détenus en combinaison orange.

La machine à remonter le temps

Quand on a commencé à réfléchir à la chose, le mur de Berlin tombait, Robert Bourassa dirigeait le Québec et les Eagles chantaient Hotel California. En 1989, le télescope spatial Hubble n’était pas encore lancé que déjà on commençait à planifier sa succession vers 2005. Eh bien ce remplaçant a finalement pris son envol Noël dernier.

États-Unis: une démocratie attaquée …

Les manoeuvres visant à restreindre le droit de vote ou à fausser les prochains résultats électoraux se font nombreuses aux États-Unis. Il faut y voir un phénomène cyclique mais aussi l’expression d’une conjoncture très particulière. De quel cycle parlons-nous ? De celui qui commence, tous les dix ans, avec la sortie des résultats du recensement. Nous y sommes depuis quelques mois. Certains États ont vu leur population croitre, ce qui peut leur donner droit à un ou à plusieurs sièges supplémentaires à la Chambre des représentants à Washington, tandis que d’autres ont vu leur population stagner.

La dépossession des disparus

De l’Europe bouleversée, meurtrie, assassinée, dépouillée par les nazis, restent certaines photographies. Dont celles des spoliations. Hermann Göringau Jeu de Paume, venu à Paris choisir ses prises de guerre dans ce qui est alors le siège des œuvres d'art volées aux familles juives de France. Des soldats américains – les Monument Men lancés sur la trace de tableaux, statues, dessins, bas-reliefs – qui exhibent le butin retrouvé dans des mines abandonnées.

Par |Livres|0 Commentaire

Qu’est Nathalie Bondil devenue ?

Coup de tonnerre le 13 juillet 2020 dans le monde culturel québécois ! Nathalie Bondil, directrice du Musée des Beaux-Arts de Montréal, première femme à détenir ce poste, se voit licenciée. Le public, de nombreux artistes, les amateurs d’art et même la ministre de la Culture Nathalie Roy affichent leur stupéfaction. 

Par |Société|0 Commentaire

Le pianiste qui venait du froid

L’ univers du jazz ne fait pas exception. Comme l’autre, notre monde, il a ses détectives privés. Ses Sherlock Holmes et sa formule 7, ses Nestor Burma qui met le mystère KO, ses Philip Marlowe qui fume trois Camel en même temps qu’il sirote un Dry Martini. Et que font les correspondants musicaux de ces derniers ? Ils traquent les enregistrements inédits. Parfois les rares partitions, mais c’est d’abord et avant tout la recherche de l’inédit pour laquelle ils perçoivent de la «grosse argent sale», comme disait l’autre.

Par |Jazz|0 Commentaire

Être ou ne pas être un … polar

Les multinationales du coton mènent le même combat partout sur la planète à coup d’OGM et de glyphosate. De l’Ouzbékistan jusqu’en Alabama et du Rajasthan jusqu’à la filière cotonnière africaine, les paysans du monde ont-ils une seule chance de s’en sortir? Un homme ose s’élever contre cette prise d’otage plus ou moins déguisée…

R2D2 s’en va-t-en guerre

Le 17 décembre 2021, faute d’unanimité, un organisme important mais peu connu des Nations unies a renoncé à produire un traité sur les « robots tueurs ». La « Sixième Conférence d’examen des hautes parties contractantes à la Convention sur certaines armes classiques » (sic) a mis fin à ses travaux à Genève sans adopter de plan ni d’échéancier pour en arriver là.

Rock and or !

Le 3 janvier dernier, Warner Music annonçait avoir fait l’acquisition du catalogue des compositions signées David Bowie pour 250 millions $ US. Trois semaines auparavant, Columbia, filiale de Sony depuis le début des années 1980, révélait avoir conclu une entente avec Bruce Springsteen plus ou moins analogue à celle de Bowie. Le montant ? 550 millions $ US.

Par |Société|0 Commentaire

La peau d’Horacio Arruda

Disgracieuse, l’anecdote aurait pu être oubliée. Une journaliste de Cogeco demande au premier ministre Legault si, après les critiques « d’analystes », le directeur national de la santé publique du Québec (DNSP) est toujours l’homme de la situation. Devant tout le Québec à l’écoute, et surtout aux cotés du principal intéressé, la sèche réponse de François Legault, visiblement agacé par la question, est sans équivoque, « oui ! ».

Désinformation : qui doit faire la police ?

Le constat s’impose au point de sembler banal: la désinformation relayée et amplifiée par les réseaux sociaux est l’un des pires fléaux de notre époque. Mais comment la combattre et à qui en confier la responsabilité? Il suffit de poser ces questions pour créer une foire d’empoigne comme celle qui a cours actuellement au Parlement européen à propos du Digital Services Act (DSA).

Par |Médias|0 Commentaire

Le français, 5e langue mondiale? Hum …

Ça revient périodiquement, notre langue est une des plus grandes du monde, ce serait même la cinquième, 88 pays, 300 millions de francophones, répartis sur cinq continents, etc. Toutes ces affirmations, régulièrement régurgitées par les politiciens et les médias, proviennent de la très officielle Organisation internationale de la Francophonie (OIF) dont le Canada, le Québec et le Nouveau-Brunswick sont membres.

Par |Culture|0 Commentaire

Une loi pour la liberté académique

Le 14 décembre dernier, la Commission scientifique et technique indépendante sur la reconnaissance de la liberté académique dans le milieu universitaire déposait son rapport à la ministre québécoise de l’Enseignement supérieur, Danielle McCann. Principale recommandation du groupe d’experts : adopter une loi pour reconnaitre, protéger et promouvoir la liberté universitaire.

Maître Harris n’est plus

On le sait peu, mais Detroit est la ville où sont nés le plus grand nombre des « plus meilleurs » musiciens de jazz. Elvin Jones, Ron Carter, Kenny Burrell, Pepper Adams, Geri Allen, Thad Jones et beaucoup d’autres ont grandi dans ces environs. C’est surtout au piano que les enfants de la ville des moteurs, qui a dominé le Dow Jones et ses affidés pendant des lunes, se sont distingués. Leurs noms ? Tommy Flanagan, Hank Jones, Sir Roland Hanna et Barry Harris.

Par |Jazz|0 Commentaire

Émile Nelligan : «un rêveur qui passe»

Notre poète national, allait naître, rue Lagauchetière, à Montréal, en la veille de Noël, le 24 décembre 1879, issu d’un père irlandais, peu sensible à la langue et à la culture canadienne-française. C’est pourtant à Rimouski, dans le Bas Saint-Laurent, en la cathédrale, que David Nelligan épousa Émilie-Amanda Hudon, fille du premier maire de la ville: sensible, intelligente, musicienne, Émile portera en filigrane, en ses gênes, les qualités essentielles qui firent de lui un poète; et dont la carrière fut tragiquement écourtée par un père castrant, inspecteur des Postes, par sa fonction; ce qui, d’ailleurs, l’éloignait fréquemment de la maison.

Par |Culture|0 Commentaire

Du gain et des jeux

Peng Shuai s’est pourtant appliquée pour un bel amorti, placer son #metoo près du filet, le déposer juste sur la ligne de l’admissible. Après tout, dénoncer une agression sexuelle de la part d’un ex-apparatchik du Parti communiste ne cachait aucune intention politique à première vue. Quoi de plus naturel pour une jeune fille qui vit son époque sur les plus prestigieux courts de tennis de la planète que de réclamer le respect.

Par |Sports|0 Commentaire

À deux pas de la ligne rouge

Pris le 22 novembre dernier par un satellite, un cliché révélé par le Washington Post est saisissant : des dizaines et des dizaines de véhicules militaires russes, dont des lanceurs de missiles et des blindés, sont massés à quelques kilomètres de la frontière nord-est de l’Ukraine. Un autre cliché montre des camions et des tanks concentrés cette fois en Crimée, donc à la lisière sud de l’Ukraine. Bref, la stratégie du crabe chère à tant d’états-majors a été traduite dans les faits.

Petites nouvelles de France

16 novembre 2021, Aéroport Charles De Gaulle. La France sera toujours la France disait le grand Charles… atterrissage en pleine grève des personnels de sécurité… Grand désordre, attentes, correspondances manquées, mauvaise humeur générale. Les Français râlent contre les Français… Les étrangers râlent contre les Français, Anglais sarcastiques, Allemands condescendants, Italiens agacés, mais compatissants…

L’Alberta et la route des dinosaures

L’Alberta est l’un des sites les plus riches au monde en fossiles de dinosaures. De Calgary jusqu’à Drumheller, ville située à 130 kilomètres plus à l’Est, la route qui longe la rivière Red Deer est décrite par les guides touristiques comme « la vallée des dinosaures », là où, il y a 70 millions d’années, régnait le plus redoutable d’entre eux, le Tyrannosaurus Rex, de même que son cousin, légèrement plus petit, l’Albertosaurus.

Par |Environnement|0 Commentaire

Ces langues qui refusent de mourir

Il en va des langues comme des espèces, il leur arrive parfois de disparaître. Ainsi, au début du XXe siècle, la langue maternelle de la plupart des Français n’était pas le français, mais plutôt leurs langues régionales. Puis, à partir des années soixante, de plus en plus de parents ont cessé de les transmettre à leurs enfants. L’hécatombe est générale. En 1900 95 % des Alsaciens se déclaraient dialectophones, en 1997, 63 % et en 2012 43 %.

Par |Culture|0 Commentaire

France: Qu’as-tu fait à ton doux parler ?

Attendu que la question se pose, chaque fois que nous avons la tentation d’interroger l’Histoire.  Et il est vrai que, de nos jours, on décline rarement Pierre de Ronsard (1524-1585) et sa fameuse Mignonne: «Allons voir si la rose / Qui ce matin avait déclose / Sa robe de pourpre au soleil / A point perdue ceste vesprée / Les plis de sa robe pourprée / Et son teint au vostre pareil.»La question, bien sûr, se pose naturellement au registre de la Francophonie, plutôt malmenée - pour l’heure - en l’Hexagone.

Par |Culture|0 Commentaire

Mais où sont passées les glaces d’antan ?

Les glaciologues étudient le phénomène scientifiquement. Les populations directement affectées, les alpinistes et même les randonneurs du dimanche l’ont constaté eux aussi et ce, depuis un bon moment : les glaciers de montagnes, qui ont pris des dizaines, voire des centaines de milliers d’années à se constituer, fondent à vue d’œil et risquent presque tous de disparaître à plus ou moins brève échéance.

Tony, dites-vous !

Depuis le lieu où ils sont nés et ont grandi, jusqu’aux années au cours desquelles ils se sont adonnés à la publicité, puis au cinéma, « en imposant tous deux un style reconnaissable, qui valorise le visuel, comme le ferait un peintre [, œuvrant]avec les même techniciens et les mêmes acteurs [, leurs]films partage[a]nt une même vision critique et désenchantée du monde »[1], tout les unit, même leur ADN. 

Par |Livres|0 Commentaire

Un équilibre bien flou

La pandémie a le dos large et le polar aussi; en fait, d’un côté comme de l’autre, toutes les déclinaisons semblent de plus en plus possibles… C’est ainsi que La Mèche éditeur présente L’équilibre, le quatrième roman de Cassie Bérard, comme un «polar dystopique» situé après la période «des» pandémies.

Pandora Papers : les vrais paradis

Jusqu’à présent, quand on formulait l’expression «paradis fiscal», on pensait illico à une déclinaison géographique passant par la Suisse, le Luxembourg, Jersey, Chypre, les îles Vierges, etc. Dans la foulée de la publication des Pandora Papers le 3 octobre dernier, il faut hisser le Dakota du Sud et cette étrange enclave financière baptisée City of London, administrativement indépendante de la capitale anglaise, sur le podium des mastodontes de cette activité financière.

Par |Économie|0 Commentaire

Victimes collatérales, vous dites ?

Le sujet des victimes du virus de la COVID-19 a fait couler beaucoup d’encre depuis 18 mois. Certaines ont été emportées en quelques jours, d’autres ont survécu, souvent avec de lourdes séquelles. Mais qu’en est-il des victimes dites collatérales ? Quelles sont les solutions à ce problème pour le réseau de la santé ? 

Minoritaires et non vaccinés

Le ministre québécois de la Santé a dû reculer. Lui qui croyait persuader la totalité des employés du réseau de la santé de se faire vacciner contre la Covid est finalement revenu sur sa décision de fermer la porte aux récalcitrants et leur couper la paye. On a même accusé Christian Dubé d’avoir « bluffé ». En fait, la mesure annoncée en août n’avait rien du « bluff ». Il s’agissait d’un pari, à l’image des multiples gageures qui ont été prises depuis le début de cette pandémie en mars 2020 et qui sont le propre des crises.

L’indépendance, une idée du passé ?

Il y a 45 ans, le 15 novembre 1976, le Parti québécois dirigé par René Lévesque était porté au pouvoir. Pour la première fois de son histoire, le Québec élit un gouvernement qui a pour objectif de réaliser l’indépendance. Cette victoire venait donner un nouveau souffle à la Révolution tranquille amorcée près de deux décennies plus tôt. 

Le reflux de l’indépendantisme catalan

Le 22 septembre la Cour fédérale confirmait l'interdiction de séjour de l'ex-président catalan Carles Puigdemont sur le territoire canadien en se rangeant derrière les arguments de l'Espagne qui le poursuit pour « rébellion, sédition, détournement de fonds, prévarication et désobéissance » pour avoir tenu un référendum sur l'indépendance. La position pour le moins peu nuancée du Canada n'a soulevé aucune vague dans les chancelleries, illustrant ainsi l'isolement diplomatique quasi total du gouvernement indépendantiste de la Catalogne sur la scène internationale.

Facebook: croire en la Méta-morphose?

La bête noire des médias d’information, Facebook, change de nom. À partir du 1er décembre, la compagnie mère de cette entreprise aux mille milliards de dollars en capitalisation boursière, jusqu’à maintenant inscrite au NASDAQ sous le symbole FB, s’y transigera en tant que MVRS, comme dans Métavers. 

Par |Médias|0 Commentaire

L’enjeu irlandais du Brexit

Le Brexit et la pandémie ont créé la « tempête parfaite » pour mettre l’Irlande du Nord sens dessus dessous. Ces six comtés « loyalistes » qui sont situés au nord de la République d’Irlande mais qui font partie du Royaume-Uni sont particulièrement touchés par les problèmes d’approvisionnement qui affectent ce dernier pays.

Et voici, GB News!

Ses jours sont-ils comptés ? Pour l’heure, elle est aphone. GB News voulait être la porte-parole des sans voix. La chaîne ultra-conservatrice britannique a perdu 60 % de ses téléspectateurs depuis son lancement le 13 juin. Comment expliquer cet échec cuisant alors qu’en France, CNews ne cesse de gagner des parts d’audience avec ses débats houleux et des opinions (surtout d’extrême-droite) souvent peu cimentées par des faits ?

Par |Médias|0 Commentaire

L’amour suprême, selon Coltrane

La découverte musicale de l’année, voire des dernières années, a pour nom propre Coltrane. John de son prénom, évidemment. De quoi s’agit-il ? D’un enregistrement «assigné à résidence» dans le sous-sol d’un bungalow de Seattle pendant 60 ans. Le programme? L’interprétation intégrale de son chef-d’œuvre dans un club de la ville baptisé Penthouse, et que la maison de disques Impulse! vient tout juste de publier sous le titre A Love Supreme – Live in Seattle.

Par |Jazz|0 Commentaire

Tant de violence!

Les chiffres sont accablants: au moment d’écrire ces lignes, le 12 novembre, dix-sept féminicides sont venus assombrir le paysage québécois depuis le début de l’année 2021. Un sommet. Un gouffre plutôt. Pas étonnant que l’ancienne journaliste de La Presse Michèle Ouimet consacre son premier polar à tenter de cerner le phénomène de la violence faite aux femmes… 

Marie-Anastasie : Présence de l’Absence

Le tableau préféré de Marie-Anastasie qu'elle aurait souhaité voir suspendu au-dessus de sa dépouille, lors de son décès survenu le 14 octobre 1989 : il faisait beau comme un jour d'été !   Le voeu, le souhait n'a guère trouvé audience auprès de ses soeurs, portées sur la réserve.

Par |Culture|0 Commentaire

La Covid-19 et le «virus de la faim»

Il est déjà trop tard. L’actuelle pandémie est en train de tuer dans l’oeuf le grand rêve de l’ONU d’éradiquer la faim sur la planète d’ici 2030. Au moins 800 millions de personnes dans le monde ont le ventre vide ou mal rempli, c’est près de 20 % de plus qu’au début de la Covid-19 et des dizaines de milliers meurent chaque jour des retombées économiques et sociales du virus.

Municipales: le réseau cyclable en tête

Les deux candidats principaux à la mairie de Montréal, la mairesse sortante, Valérie Plante, et l’ex-maire Denis Coderre, multiplient les annonces depuis cet été. Parmi les sujets clés de leur plateforme électorale respective, figure le réseau des pistes cyclables de l’île, qu’on ne peut dissocier des déplacements en automobile et à pied. 

Raoult, le populisme scientifique

Même s’il promet une nième surprise pour l’automne, l’étoile du tristement célèbre microbiologiste de Marseille est définitivement en fin de vie.  La dernière condamnation du comité d’éthique du Centre national de la recherche scientifique (CNRS) qui a qualifié les dérives du professeur Didier Raoult de « populisme scientifique » sonne le glas d’une saga dont la pandémie actuelle se serait bien passée.

Afghanistan : le difficile mea culpa

Quoi de mieux, en guise d’évocation, que l’irremplaçable souvenir qui demeure. Car enfin, tout allait s’amorcer par un monument, dont l’inauguration fit débat : premier hommage public jamais rendu à Louis Hémon, une stèle fut offerte par les membres de la Société des Arts, Sciences et Lettres, de Québec,en 1919, à peine six ans après la disparition tragique de son auteur. Coût réel de l’entreprise : 800 $. Mais enfin, que dire de l’homme, qui n’ait encore jamais été livré ?

Hémon, Going My Way

Quoi de mieux, en guise d’évocation, que l’irremplaçable souvenir qui demeure. Car enfin, tout allait s’amorcer par un monument, dont l’inauguration fit débat : premier hommage public jamais rendu à Louis Hémon, une stèle fut offerte par les membres de la Société des Arts, Sciences et Lettres, de Québec,en 1919, à peine six ans après la disparition tragique de son auteur. Coût réel de l’entreprise : 800 $. Mais enfin, que dire de l’homme, qui n’ait encore jamais été livré ?

Par |Culture|0 Commentaire